Vous êtes ici : Accueil > Un territoire en reflexion > EMR CONNECT > Wohnmonitor


EMR CONNECT


La Province de Liège à travers Liège Europe Métropole (LEM) est également engagée avec 13 autres partenaires dans le projet INTERREG EMR-Connect.

L’objectif de ce projet est de réduire les barrières à la mobilité transfrontalière en transport en commun. Au sein du projet, LEM travaille sur les thématiques suivantes : extension de l’aire de validité des billets EUREGIO sur la province de Liège, harmonisation des coûts du transport des vélos en train entre pays de l’Eurégio, accès à certaines lignes de bus dans l’est de la province pour les touristes à vélo et connexion au réseau allemand où ce type de service est déjà offert.

Actuellement, une importante avancée vient d’être engrangée grâce au lobbying de LEM. Désormais, pour seulement quatre euros, les cyclotouristes peuvent embarquer leur vélo dans le train et se rendre au Pays-Bas, au Luxembourg ainsi que dans certaines villes frontalières d’Allemagne et de France. Avant le coût était de 12 euros. Un billet « Eurégio vélo » devrait également voir le jour en 2020.

EMBARQUEMENT DE VÉLOS SUR CERTAINES LIGNES DE BUS DE L’EST DE LA BELGIQUE

Durant la période 2019-2020, l’équipe technique de Liège Europe Métropole s’est consacrée à la réalisation d’un document destiné à convaincre le TEC et l’AOT de la faisabilité et de l’intérêt d’autoriser l’embarquement de vélos sur certaines lignes de bus de l’Est de la province. Ce document a été présenté en février 2020 et proposait une phase pilote d’un an.

Celle-ci a été lancée le 1er août 2021 par le TEC. Il est désormais possible pour les cyclistes d’embarquer avec leur vélo traditionnel à bord des bus sur 4 lignes (385-390-395-738) et ce, sans « billet vélo ». Le vélo est donc embarqué gratuitement !

Ce projet constitue une belle alternative à la voiture pour accéder avec son vélo, depuis la gare d’Eupen et de Verviers, au réseau RAVeL et points-nœuds de l’Est de la Belgique (Ternell, Hautes Fagnes, la Vennbahn, Malmedy, Saint-Vith, Aubel, …). Il offre également une harmonisation par rapport aux pays limitrophes et valorise l’offre TEC en période creuse. C’est aussi un plan B en cas de crevaison, pluie ou fatigue du cycliste mais aussi un bon moyen pour s’affranchir du relief propre à cette région.

Retrouvez toutes les infos et conditions d’accès via le lien : https://www.letec.be/#/News/Detail/14412

Embarquement des vélos sur certaines lignes de bus